Punjab Voyage

Punjab a également évoqué Panjab, est un état au nord-ouest de la République de l'Inde, faisant partie de la plus grande région de Punjab. L'état est bordé par les états indiens d'Himachal Pradesh à l'est, Haryana au sud et au sud-est, au Rajasthan au sud-ouest et à la province pakistanaise du Punjab à l'ouest.

Amritsar
Amritsar était une jonction traditionnelle des routes commerciales et les Yarkandis, les Turkmènes, les Kashmiris, les Tibétains et les Iraniens qui ont été trouvés ici indiquent ses liens avec la Route de la Vieille Soie et les routes commerciales d'Asie centrale. Le site original de la ville d'Amritsar a été accordé par l'empereur Mughal Akbar (1556 -1605), mais le Sikh Guru, Ram Das a insisté pour payer sa valeur aux Jats locaux qui l'appartenaient, éliminant ainsi la possibilité de futurs conflits sur la propriété. Ram Das a ensuite invité les marchands locaux à vivre et à échanger dans les environs immédiats et la ville est devenue Amritsar. En 1761, l'Afghan Ahmad Shah Durrani a renvoyé la ville et a détruit le temple. Le temple a été reconstruit en 1764 et, pendant le règne de Ranjit Singh, il a été couvert de plaques de cuivre dorées, ce qui a donné naissance au nom The Golden Temple.

Chandigarh
La ville de Chandigarh a vu le jour en 1952 lorsque sa pierre de fondation a été posée. Aussi connu comme "The City Beautiful", Chandigarh est l'une des villes modernes de l'Inde conçues par l'architecte français Le Carbusier. La ville a pris son nom d'un temple "Chandi Mandir" situé près de la ville. "Chandi" est la divinité - la déesse du pouvoir; "Garh" signifie lieu d'habitation, ce qui se traduit par "lieu d'habitation de la déesse Chandi". Dans le passé ancien, il existait un large lac où Chandigarh est maintenant avec ses plaines en pente. Il y a huit mille ans, la civilisation Harappan s'est développée dans la région. Visitez le musée Chandigarh pour en savoir plus sur le passé historique de la ville. Alors qu'il appartenait auparavant à l'état de Punjab avant l'existence de la ville, l'idée de développer une nouvelle ville a été conçue en 1948 par le gouvernement du Punjab, qui devait devenir la capitale de l'État. En 1966, la ville est devenue la capitale de deux États, Punjab et Haryana et a été déclarée comme un territoire de l'Union. Chandigarh abrite des milliers de migrants du Punjab et d'autres États. Des établissements d'enseignement prestigieux attirent des étudiants du monde entier qui vivent et étudient à Chandigarh. La ville a le revenu per capita le plus élevé en Inde, ce qui en fait l'une des villes les plus riches. Le secteur de l'immobilier a connu un essor constant depuis l'an 2000 avec des taux de propriété maintenant plus chers que New York. Les restaurants de la ville sont toujours remplis de personnes, les marchés bourdonnent avec les consommateurs, le temps agréable pendant de nombreux mois tout au long de l'année, de beaux parcs, des routes bien entretenues et presque 24 d'alimentation sont quelques-unes des raisons pour lesquelles la ville de Chandigarh est encombrée par des touristes d'autres parties de L'Inde et le reste du monde.

Jalandhar
La ville est nommée d'après Jalandhar, un roi démon, qui trouve une mention dans les Puranas et le Mahabharta. Selon une autre légende, Jalandhar était la capitale du royaume de lav, fils de Rama. Selon une autre version, Jalandhar aurait dérivé son nom du terme vernaculaire «Jalandhar»: zone à l'intérieur de l'eau, c'est-à-dire l'étendue entre les deux rivières Satluj et Beas, encore un autre nom de Jalandhar avait été Trigartta, car il s'agissait d'eaux Par trois rivières, Satluj, Beas et Ravi. Le district est nommé d'après Jalandhar, un roi démon, qui trouve une mention dans les Puranas et Mahabharta. Selon une autre légende, Jalandhar était la capitale du royaume de lav, fils de Rama. Selon une autre version, Jalandhar aurait dérivé son nom du terme vernaculaire «Jalandhar»: zone à l'intérieur de l'eau, c'est-à-dire l'étendue entre les deux rivières Satluj et Beas, encore un autre nom de Jalandhar avait été Trigartta, car il s'agissait d'eaux Par trois rivières, Satluj, Beas et Ravi. Emplacement Jalandhar est situé sur la plaine intensément irriguée entre les rivières Beas et Sutlej. La ville, qui possède d'importantes connexions routières et ferroviaires, est un marché pour les produits agricoles. Les manufactures comprennent les textiles, les maroquineries, les produits du bois et les articles de sport. Jalandhar était la capitale du Punjab de l'indépendance de l'Inde (1947) jusqu'à ce que Chandigarh ait été construit en 1953.Jalandhar est situé à 710 31 'Est et 300 33' Nord à une distance de 146 kms de la capitale Chandigarh. C'est à une distance de 350 Kms de Delhi sur l'autoroute Delhi-Amritsar. Il est entouré par le district de Ludhiana à l'est, Kapurthala in West, Hosiharpur dans le nord et Ferozepur dans le sud. Il est bien relié par la route et le train. L'aéroport le plus proche est l'aéroport RajaSansi, Amritsar à une distance de 90 km.

Ludhiana
Ludhiana est une ville et une société municipale dans le district de Ludhiana, dans l'État indien de Punjab, et est la plus grande ville au nord de New Delhi. Ludhiana est situé à 98 kilomètres (61 milles) à l'ouest de Chandigarh, la capitale de l'État, sur le NH 95 et est situé au centre de la route nationale 1, qui s'étend de la capitale indienne New Delhi à Amritsar. La ville est également reliée à New Delhi par le service ferroviaire et par avion. Ludhiana est maintenant la ville métropolitaine la plus peuplée et la plus rapide de Punjab. C'est sur la rive sud de la rivière Sutlej. La ville a été la vue d'une grande bataille pendant les premières guerres sikhs. Ce fut aussi un centre important pendant la lutte pour la liberté et est associé à des noms comme Lala Lajpat Rai, Sardar Kartar Singh, Baba Santa Singh et Maulana Habibur Rehman. Une importante ville industrielle, Ludhiana à Punjab, est un centre d'ingénierie textile et légère en Inde. Les machines-outils à la laine, les colorants, les pièces cyclables, les cyclomoteurs, les machines à coudre et les pièces motrices produites ici sont exportés dans le monde entier. Ludhiana représente 90% de l'industrie de la brique de laine au pays.
La métropole la plus peuplée du Pendjab, ses produits de bonneterie sont recherchés dans tous les marchés de l'Est et de l'Ouest, qui comprennent l'Amérique et la Russie. Pour sa production de bonneterie, Ludhiana est également connue sous le nom de Manchester of India. Le plus grand fabricant mondial de bicyclettes, Hero Cycles, qui produit près de trois millions de bicyclettes chaque année, est basé ici. La riche zone agricole qui l'entoure prend en charge un grand marché céréalier. Christian Medical College Hospital, créé en 1895, était la première école de médecine en Asie. 'université rurale de l'agriculture de Punjab est en bordure de la ville organise le Kisan Mela chaque année. Il a un excellent musée. Ludhiana détient des records mondiaux dans la production alimentaire. Cependant, la réclamation de Ludhiana à la renommée n'est pas seulement ses entreprises commerciales. C'est un important centre de pèlerinage car il existe de nombreux Gurdwaras historiques. Il existe un certain nombre de gurudwaras associés à la vie et aux visites de Guru Gobind Singh Ji. Parmi eux, les gurudwaras de Charan Kanwal et Manji Sahib sont importants.

Patiala
Patiala, une ville royale, la terre de Maharajas est connue pour ses «chevilles», «pagri», «robes», «jutti», «Patiala sahi salwar», Reshmi naale, Aliments comme «Makki de roti» et «Saraason da saag ', Les chansons folkloriques, les danses comme Gidha et Bhangra, ses traditions et sa culture. En 1714, A. Baba Ala Singh a assumé son leadership. Patiala anciennement connu sous le nom de 'Ala De Patti' parce que Baba Ala Singh était le fondateur de cet endroit. En 1763, Baba Ala Singh a jeté les bases de "Quila Mubarak". La ville est construite autour de Qila Mubarak. La région du district de Patiala est connue sous le nom de "Malwa". "Maharaja Bhupindra" Singh (1900-1930) a donné à Patiala une place de choix en politique et dans le domaine du sport. De grands modèles architecturaux ont été construits pendant son temps. "Yadwindra Singh" fils de Maharaja Bhupindra Singh, est venu vers l'avant pour signer l'instrument d'adhésion Les hindous de Sirhind s'installent d'abord à Patiala. Ils ont ouvert leurs affaires à l'extérieur de la "Porte Darshni". Le casting inférieur a eu place dans la ville de Patiala, connue sous le nom de «Chur Majris». Les autres localités étaient de Dancing Girls. Dharampura Bazar abondant en éludant Elite. Sous le règne de Maharaja Narender Singh (1845-1862) a donné lieu à l'embarquement autour d'un lieu fortifié et dix barrières autour de Patiala ont été construites. Maintenant, quelques jours, certaines portes ont été détruites pour faciliter le trafic. À l'intérieur de ces murs, il y a des mandis et des marchés du coût approprié pour l'achat de produits de luxe et traditionnels. Patiala est à l'avant-garde de l'éducation. Dans le pays, c'était la première ville qui possède un baccalauréat en "Collège Mohindra" (1870). Patiala gharana est l'une des gharanas les plus éminentes de la musique classique Hindustani vocale. Il a le nombre de musiciens, ils sont venus à Patiala après après le freinage en morceaux de la cour de Mughal à Delhi en 18ème siècle. "Ustad Ali Baksh", son fils "Ustad Akhtar Hussain" Khan et "Ustad Bade Ghulam Ali Khan" ont eu la gloire et la gloire dans le monde entier. Il continue à travers le centre de culture de la zone nord, s'installe de façon permanente à Patiala.

Mohali
Mohali, Chandigarh et Panchkula sont appelés Tri-city. La ville a acquis son nom après le fils aîné Sahibzada Ajit Singh de Guru Gobind Singh et est donc également appelée SAS Nagar. Tout en conservant son patrimoine ancien, Mohali, abrite également un bon nombre d'industries informatiques.

Pathankot
Pathankot est au point de rencontre des trois états du nord du Pendjab, Himachal Pradesh et Jammu et Cachemire. En raison de son emplacement idéal, Pathankot sert de centre de voyage pour les trois états du nord. Pathankot est la neuvième ville la plus peuplée de l'État de Punjab. C'est la dernière ville de Punjab sur la route nationale vers Jammu et le Cachemire. Situé dans les contreforts de Kangra et Dalhousie, avec la rivière Chakki qui circule à proximité, la ville est souvent utilisée comme arrêt de repos avant de se diriger vers les montagnes de Jammu et Cachemire, Dalhousie, Chamba et Kangra, profondément dans l'Himalaya. Pathankot est une société municipale dans l'État indien de Punjab et est devenu partie du district de Gurdaspur et, récemment, en 2011, elle est devenue le siège du district de Pathankot à Punjab, en Inde, la capitale du district de Pathankot. Pathankot comprend les deux sous-divisions de Pathankot et Dhar Kalan et les deux sous-divisions de Narot Jaimal Singh et Bamial. Aujourd'hui, le quartier comprend 421 villages de revenus, et le quartier général se trouve à Pathankot.

Bhatinda
Bathinda ou Bhatinda (Punjabi), nommé d'après les rois de Bhati Rajput, est l'une des villes les plus anciennes de Punjab, en Inde et le siège administratif actuel du district de Bathinda. Il est situé dans le nord-ouest de l'Inde dans la région de Malwa (Punjab), à 225 km à l'ouest de la capitale de Chandigarh. Bathinda est surnommée la ville de Lakes et était autrefois connue sous le nom de Tabar-e-Hind (ou Tabarhindh), ce qui signifie la porte d'entrée vers l'Inde. La première impératrice de l'Inde, Razia Sultan, a été emprisonnée dans le fort de Qila Mubarak à Bathinda. Bathinda abrite deux centrales thermiques modernes, la centrale thermique Guru Nanak Dev dans la ville et l'autre, la centrale thermique Guru Hargobind à Lehra Mohabbat. Il abrite également une usine d'engrais, une grande raffinerie de pétrole, un zoo et le fort historique de Qila Mubarak. Bathinda est l'un des plus grands marchés de céréales alimentaires et de coton dans le nord de l'Inde, et la région autour de Bathinda est devenue une grande région viticole. La gare de Bathinda est l'une des plus grandes jonctions ferroviaires du pays. C'est l'une des principales villes du Pendjab pour l'éducation.